Actualités Blog Les tests Plugs Sextoys Stimulateurs

Test du stimulateur Skittle / The don – Doxy

10 août 2020
Test du stimulateur Skittle / The don – Doxy

Hello, ça fait un petit moment que nous n’avons pas publié de test de sextoy, et aujourd’hui on revient avec notre avis sur le stimulateur Doxy Skittle ! Nous tenons à remercier notre partenaire Espace Libido qui nous a gracieusement fourni ce produit afin de le tester et de vous le présenter.

Le stimulateur The don de Doxy – Découverte et packaging

Comme toujours, on commence notre test par le packaging ; après tout, c’est le premier aperçu qu’on a du produit lorsqu’on le reçoit, c’est important qu’il fasse bonne impression !

Ce n’est pas le premier produit de la marque Doxy que nous testons, nous vous avons précédemment déjà donné notre avis sur le vibromasseur Doxy massager. Doxy est une marque anglaise existant depuis 2013 qui crée des produits de qualité qui sont fabriqué en Angleterre. Dans le titre vous avez pu voir que le sextoy a deux noms : Skittle et The don, parfois il arrive qu’une marque renomme ses produits soit par choix marketing, soit pour une toute autre raison.

Packaging

Le packaging est une grosse boîte en carton rectangulaire noire brillante. Dessus, nous avons des illustrations du sextoy, le logo de la marque, le nom du produit et diverses inscriptions. Le petit point négatif c’est que toutes les inscriptions sont en anglais, pour ceux ne parlons pas la langue ça peut être problématique. Cependant, on aime le fait que nous avons directement les dimensions de la partie insérable inscrites. On retire donc ce fameux étui noir et nous trouvons en-dessous une grosse boîte en carton blanc. Il y a peu de choses à dire sur cette partie si ce n’est qu’il y a un petit autocollant servant à indiquer si le produit a été ouvert ou non et un second pour indiquer que c’est une prise européenne et que le produit est fabriqué au Royaume-Uni. Un peu moins sexy le packaging d’un coup.

Stimulateur The don de Doxy

Une fois cette boîte ouverte nous trouvons à l’intérieur le Doxy Skittle et son énorme câble et prise de courant caché. Le packaging fait un peu cheap à l’intérieur ; mais l’ensemble reste tout de même solide. Le gros point négatif, c’est que ce packaging est constitué des fameuses boîtes qu’on arrive jamais à ranger une fois utilisé ; c’est un peu frustrant et fait perdre du temps.

Stimulateur The don de Doxy

Design du stimulateur vibrant

Le design de ce sextoy est assez particulier. Nous avons devant nous une grosse quille noire en silicone et la partie basse en PVC. Ce lourd objet peut être posé à la verticale. On aurait aimé avoir une ventouse pour un meilleur support, mais ici à la place on a un petit pad en Téflon. La matière en silicone a tendance à pas mal accrocher la poussière donc pensez à bien ranger votre jouet une fois utilisé et nettoyé. La quille est reliée par un long câble jusqu’à une imposante télécommande avec 3 gros boutons ; vous ne pouvez pas les louper ! On la trouve pas très esthétique mais les boutons sont facilement reconnaissables. Parmi les boutons on en trouve un premier pour allumer et éteindre l’appareil, un second pour augmenter la puissance des vibrations et le dernier, vous l’aurez deviné, sert à diminuer la puissance.

Photo sexy - Miss avec le stimulateur The don de Doxy

Cette télécommande en plastique est elle-même reliée par un encore plus long câble jusqu’à l’accumulateur qui se branche à une prise de courant. D’un côté on approuve le fait que le câble soit long car il arrive parfois qu’on ne dispose pas d’une prise de courant assez proche, mais on a des doutes sur le côté pratique et on va peut-être s’emmêler dedans assez rapidement.

Nos premières impressions

On s’attendait peut être à beaucoup, surtout que c’est une marque assez connue, on est un peu déçus d’une part par le packaging, mais aussi par l’énorme câble / prise de courant et de la télécommande. Tout ça fait un peu bas de gamme, surtout la télécommande ; on s’attendait à mieux de la part de Doxy. Mais attendons d’en voir plus pendant le test.

Le stimulateur the Don de Doxy : le test

C’est le moment de tester ce nouveau stimulateur qui est aussi et surtout utilisable en anal. Ici, il n’y a pas besoin de recharger votre produit, mais par contre il faut avoir une prise de courant à proximité lors de son utilisation. N’oubliez pas de bien lire la notice d’utilisation qui est par contre cette fois-ci aussi en français. On en profite pour faire un petit rappel : avec tous les sextoys en silicone, utilisez un lubrifiant à base d’eau, sinon vous risquez de l’abîmer !

Prise en main

Commençons par la prise en main ; un des éléments les plus importants selon nous avec en second la facilité de nettoyage du sextoy. On trouve que le The Don de Doxy est beaucoup trop imposant et lourd ; il est vraiment pas pratique à manipuler et même lorsqu’on le pose il ne tient pas en place. Rajoutez à cela ce long câble qui traîne un peu partout et ça rend son utilisation un peu agaçante.

Photo sexy - Miss avec le stimulateur The don de Doxy

La télécommande fait un peu cheap, on aurait aimé quelque chose de plus élégant, mais au moins on voit très bien les trois boutons ! On aime le fait que les boutons soient rétroéclairés, ça permet de mieux les trouver lorsqu’on est dans le noir ; niveau ergonomie ça peut aller. Il y a 8 niveaux d’intensité de vibrations constantes, mais attention lorsque vous l’allumez, pensez à diminuer directement la puissance, car ça ne démarre pas au niveau le plus faible et c’est dommage, surtout une fois dans l’anus ! On a aussi découvert qu’il existe un mode avec des variations de vibrations. Pour l’activer il faut, lorsque vous démarrez l’engin, effectuer un appui prolongé sur le bouton d’allumage.

Attention ça pulse fort à partir de la deuxième vitesse et on se retrouve vite engourdi de la main, mais aussi du cul lorsqu’on arrive dans les vitesses les plus puissantes.

Le sextoy n’est pas étanche et ne propose pas de batterie. Certes c’est assez courant avec les wands très puissants, mais depuis quelques temps ça commence à se moderniser.

Efficacité

Testons maintenant l’efficacité de ce nouveau sextoy ultra-puissant ! Il y a différentes manières de l’utiliser. La partie insérable de la quille est trop courte à mon goût pour stimuler le point G et ne le stimule pas bien, j’ai du plaisir, mais ça manque de profondeur. Pour le clitoris je n’ai eu aucun problème, on peut utiliser le The Don comme un wand ou encore le stimuler lors de la pénétration grâce à la petit zone qui va se poser contre. J’adore stimuler mon clitoris avec la partie insérable, en vrai je l’utilise comme un wand classique ou le Zumio, mais en plus gros ! Attention si votre clitoris est très sensible, les vibrations sont très puissantes, donc peut être que ça peut ne pas vous convenir.

Photo sexy - Miss avec le stimulateur The don de Doxy

Mister et moi l’avons testé en anal. Pour l’insertion nous n’avons eu aucun problème, le bout de la quille n’est pas trop large et est bien profilé. Par contre on trouve les vibrations trop puissantes pour nous et ça a tendance à désensibiliser la zone. On reproche aussi le démarrage violent lorsque l’on démarre les vibrations, on aurait préféré que la première vitesse de vibration soit la plus faible lors de l’allumage, histoire d’y aller progressivement.

Pour nous le sextoy The Don de la marque Doxy est efficace, on ne peut pas dire le contraire mais nous ne le trouvons pas très pratique au niveau de la prise en main et la forme du sextoy est parfois un peu mal adaptée. Ces points noirs font que, malgré la forte puissance, ça casse le côté efficace du produit. On utilise du coup le The Don comme un wand classique.

Nettoyage

Le nettoyage du stimulateur The Don de la marque Doxy est pas franchement des plus simples. Le sextoy n’est pas étanche donc il va falloir faire très attention à ne pas l’immerger ou de trop le mouiller, de même pour la télécommande. On recommande donc un chiffon humide avec de l’eau tiède et du savon au Ph neutre ou vous pouvez simplement utiliser un nettoyant spécial sextoy ; ça fait très bien l’affaire. Frottez délicatement le jouet avec le chiffon et prenez-en un second pour rincer et ensuite bien sécher le sextoy. Le plus embêtant ici c’est la longueur du câble et la prise de courant qui n’aident en rien au nettoyage de votre jouet.

Conclusion

Le Doxy Skittle / The don est un vibromasseur très puissant et se trouve être redoutable pour les personnes non sensibles. Mais malheureusement il ne nous convient pas vraiment, entre l’esthétique du produit et sa prise en main pas des plus simples, on a un peu de mal. On trouve également que le prix est un poil trop élevé (ça reste quand même un produit de qualité et fabriqué eu Royaume-Uni), car il est un peu en retard sur son temps, sur le marché il y a mieux dans la même gamme de prix. Pour nous ce sextoy a besoin d’être amélioré.

Les photos

Cliquez sur les photos pour les voir en grand :

The don - Doxy

EUR 89,90
4.5

Utilisation

4.0/10

Efficacité

7.0/10

Design

2.0/10

Qualité / prix

5.0/10

Ce que nous aimons :

  • Multi-zones
  • Pour elle et lui

Ce que nous aimons moins :

  • Prix
  • Filaire
  • Un peu cheap
  • Trop puissant
  • Attire la poussière
  • Design
  • Packaging

Aucun commentaire

Laisser Un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mais qui sont Miss et Mister LovelyPleasure ?

Photo de Miss et Mister LovelyPleasure

Nous sommes un couple ayant la mi-vingtaine et comme chaque couple nous cherchons à ajouter un peu de piment dans notre vie. Nous avons créé ce blog LovelyPleasure.fr afin de partager avec vous nos aventures et découvertes : nos avis sur les sextoys, les accessoires, les jeux coquins, nos expériences et tout ce qui peut être lié à notre sexualité. Nous partageons beaucoup de photos de nous car c'est une de nos passions, mais vous ne verrez pas nos visages car nous tenons à rester anonymes. Rendez-vous sur notre page à propos pour en découvrir davantage sur nous et comment ce blog fonctionne.